Review – L'asile aux fous

La publication de photos du psychiatre français Roger Camar est l’occasion pour une équipe dirigée par Philippe Artières et Jean-François Laé de nous livrer quelques réflexions sur la psychiatrie au 20e siècle.

Roger Camar, entre autres élève de Paul Sivadon, photographie pendant sa carrière les hôpitaux dans lesquels il travaille et les gens qui y vivent. Deux enveloppes, une intitulée « Perret-Vaucluse » l’autre « Tunisie » ont été conservées. Une trentaine de clichés se retrouvent publiés dans ce très bel ouvrage.

Les articles qui constituent la deuxième partie du livre, contextualisent les photos touchantes. Jean-Christophe Coffin nous décrit la psychiatrie postcoloniale. Mario Colucci nous dresse l’histoire d’un lieu – Gorizia – qui va marquer Camar par son côté symbolique: en effet Gorizia est le lieu de départ de l’antipsychiatrie italienne. Philippe Artières souligne, en s’intéressant à la prise d’image extrêmement normée dans les hôpitaux psychiatriques, combien ces photos de Roger Camar sont exceptionnelles: contrairement aux clichés bien connus qui montrent l’ordre rétabli grâce à l’hôpital ces photos-ci donnent un accès aux conditions de vie souvent déplorables et chaotiques des asiles dans les années 1950. Finalement Jean-François Laé publie une très belle réflexion sur le lit comme dispositif de l’institution totale. En partant des nombreuses photos qui montrent le lit dans l’institution, il montre toute l’utilité à s’intéresser de plus près à la matérialité de ces éléments quotidiens qui constituent un hôpital. 

Benoît Majerus

Philippe Artières and Jean-François Laé, eds., L’asile aux fous. Photographies de Roger Camar (Paris: Presses Universitaires de Vincennes, 2009), 978-2842922306, 18 €


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *